La chose la plus importante à propos de l'assurance hypothécaire

Les points les plus importants avant de souscrire une assurance emprunteur

Bannière 728x90


Un prêt immobilier doit être couvert par une assurance emprunteur. Mise à jour de cette protection indispensable pour l’octroi de fonds.

Définition de l'assurance hypothécaire

L'assurance hypothécaire garantit le paiement de la banque en cas de décès, d'invalidité permanente ou temporaire, d'incapacité de travail ou même de perte d'emploi de l'emprunteur, l'assureur ayant à sa place le capital et l'intérêt restant à sa place.

Il protège également les abonnés et leurs proches dans un accident de la vie. Cette couverture commence et se termine par le remboursement intégral du solde.

D'un point de vue juridique, ce n'est pas obligatoire, mais cela suppose en pratique de recevoir le financement demandé, le minimum étant la garantie de décès et d'invalidité. Il doit être signé par le signataire de l'accord de prêt et le contractant potentiel.

Transfert de l'assurance hypothécaire

Grâce à la loi Lagarde de 2010, l'emprunteur n'est plus obligé de souscrire l'assurance proposée par sa banque. Il est libre de contacter un tiers assureur ou un intermédiaire pour obtenir une formule individuelle plus favorable: il s'agit de la délégation d'assurance. Cependant, le contrat choisi par lui doit avoir un niveau de garantie équivalent à celui de l'institution prêteuse.

Et s'il n'a pas eu le temps de trouver un contrat délégué avant de signer le prêt, la loi Hamon du 26 juillet 2014 prévoit un an pour résilier et remplacer son assurance prêt hypothécaire par une lettre recommandée à AR. La condition d'équivalence des garanties demeure et la banque doit justifier tout refus.

Depuis le 1er mai 2015, la justification s'appuie sur la liste des 18 critères de limitation des abus des banques élaborés par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF).

Comment pouvez-vous calculer le taux d'intérêt et calculer les coûts d'assurance de votre prêt hypothécaire? Il est à noter que l'assurance de l'emprunteur peut représenter plus d'un tiers (40% selon certaines études) du coût total d'un prêt hypothécaire. Il est préférable de connaître le poids du prêt dans le montant total.

Critères de choix d'une assurance prêt hypothécaire

L'emprunteur doit choisir les garanties adaptées à son profil et à ses besoins, en tenant compte de la franchise, du délai de carence, d'une limite d'âge, d'une période d'indemnisation maximale. Le tarif, exprimé en pourcentage du capital levé, est généralement compris entre 0,20% et 0,65%.

Outre les garanties, le montant du prêt et sa durée, ce tarif tient compte de l'âge du souscripteur (les jeunes paient moins), de son état de santé (antécédents médicaux, tabagisme), de son travail (à risque ou non). et sa stabilité professionnelle, les sports qu'il pratique (niveau extrême ou élevé), sa situation personnelle (double salaire, co-emprunteur).

Termes et conditions de l'assurance prêt hypothécaire

La banque fournit à l’emprunteur une fiche d’information normalisée l’informant de son choix en matière d’assurance déléguée. Le document énumère également les caractéristiques de l’assurance requise pour ce prêt.

L’abonné doit à son tour remplir un questionnaire médical afin que l’assureur puisse évaluer le risque et décider s’il convient ou non d’utiliser la couverture et le tarif. Des examens supplémentaires peuvent être demandés. Notez que l'oubli ou une fausse déclaration intentionnelle pourraient annuler le contrat ou vous faire perdre certaines garanties.