Devenir Courtier IOBSP – ifib.fr

Bannière 728x90


l'intermédiation financière

L'activité d'intermédiaire en opérations bancaires est réglementée (IOBSP). Il s’agit de répondre de manière sûre et prudente à l’exigence de protection des consommateurs. Chaque IOBSP effectue sa mission de placement auprès de différents clients pour des besoins différents. Les modalités de financement multiformes nécessitent la mise en œuvre de partenariats de distribution de crédit notoirement différents. Afin de répondre efficacement à toutes ces exigences, les IOBSP doivent acquérir des compétences et une expertise par le biais de la formation et de l’expérience.

Transfert de crédit: 2 grands magasins

– Financement individuel:

  • Financement de prêts immobiliers

  • Consolidation des crédits

– Financement de professionnels et d'entreprises

IOBSP: une activité réglementée

Les règles applicables aux IOBSP sont les suivantes:

  • Le code monétaire et financier: dispositions des articles L 341-1 et suivants et L 519-1 et suivants

  • La loi sur la réglementation bancaire du 22 octobre 2010

  • Règlement d'application du 26 janvier 2012

  • Le décret du 1er mars 2012

  • Ordonnance du 13 mai 2016 sur les contrats de crédit à la consommation pour les biens résidentiels

  • Arrêté du 9 juin 2016 portant approbation des programmes de formation des intermédiaires en banque et en paiement

Définition de IOBSP

"Article R. 519-1." Une présentation, suggestion ou assistance dans la conclusion d'une transaction bancaire est l'acte de demander ou de solliciter le consentement du client ou de présenter oralement ou par écrit les conditions d'une transaction bancaire à un client potentiel. ou un prestataire de services de paiement en vue de son achèvement ou de sa livraison.

Les 4 catégories différentes de l'IOBSP (Article R.519-4)

1 ° Les courtiers inscrits au registre du commerce qui assurent la médiation dans le cadre du mandat du client, à l’exception du mandat d’un établissement de crédit.

2. Agents bancaires exclusifs pour le compte d'un établissement de crédit

3 ° Les représentants multi-mandataires inscrits au registre du commerce, qui exercent la principale médiation dans le cadre des mandats de plusieurs établissements de crédit

4 ° Les intermédiaires des services bancaires et de paiement qui effectuent une médiation pour le compte des personnes visées aux 1 °, 2 ° ou 3 ° et les personnes visées au III qui exercent la libre prestation des services. Services et agence gratuite en France.

II. – Une même personne ne peut pas combiner l'exercice de l'activité d'intermédiaire de services bancaires et de services de paiement pour toute autre catégorie ou la fourniture de services de paiement pour plus d'une catégorie visée au I du présent article aux fins de l'exécution ou de la fourniture d'activités bancaires.

Les opérations bancaires mentionnées dans le paragraphe précédent sont les crédits à la consommation, la consolidation de prêts, les hypothèques ou les hypothèques.

III. – Les médiateurs inscrits dans un autre État membre de l'Union européenne ou dans un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen (EEE) sont également des intermédiaires dans les services bancaires et de paiement. Courtage exécutant dans le domaine des contrats de crédit hypothécaire au sens de l'article L. 313-1 du code de la consommation.

Les intermédiaires non visés au paragraphe précédent qui ne sont pas mandatés par un établissement de crédit ou une société financière sont, au sens des dispositions du présent code, considérés comme des intermédiaires énumérés au paragraphe 1 (1) du présent article.

IV. – Les intermédiaires visés au 4 ° du I ne peuvent se prévaloir des dispositions de l'article L. 519-8 pour l'exercice d'activités de courtage en relation avec un contrat de crédit immobilier au sens de l'article L. 313-1 du code de la consommation.

Inscription dans le registre ORIAS

L’accès aux activités de l’IOBSP est rendu possible par l’inscription dans le registre unifié des intermédiaires financiers dirigé par ORIAS:

  • Preuve d'inscription au registre du commerce et des sociétés

  • De la production d'une assurance en garantie de responsabilité professionnelle

  • Bonne réputation, justifiée notamment par l'absence d'inscription au Bulletin n ° 2 du casier judiciaire national

  • Autorisation confirmée par:

    • Un diplôme national,

    • Expérience professionnelle dans des fonctions liées à la fourniture de services bancaires ou de services de paiement,

    • Formation professionnelle par le biais d'un organisme de formation comme l'IFIB.

En savoir plus sur la formation IFIB: cliquez ici